Le Classico

24 novembre 2014 - 17:13

LE CLASICO comme si vous y étiez... (manque que les cris et le froid).

 

En ce dimanche frisquet l’éternel classico des Abers (enfin quand les AZ arrivent à jouer dans notre cour de Ligue) s’est tenu devant une belle chambrée (environ 150 spectateurs payants, moi j’ai payé le billet en atteste et donc j’ai mon mot à dire). Madame le Maire et son adjoint aux sports se sont joints à la fête communale en donnant le coup d’envoie et en assistant à ce derby toujours très attendu. Peut-être trop d’ailleurs car il fût âpre, acharné et ne fit pas la part belle aux techniciens… surtout verts.

 

La compo :

L’ESPK se présente dans une composition assez classique avec un 4-2-411 (façon sapin de Noël d4ancelotti, le vrai pas le coach de la loize) et 3 remplaçants qui vont pleinement jouer leur rôle, on en reparlera… du coaching payant de Vincent.

 

Les actions et faits de jeu (désolé mais y a eu tellement de coup francs (pas très francs d’ailleurs les coups des Rouges) que je ne peux tous les citer : d’après certains spectateurs (un peu marseillais…) au moins 76…

Bref quelques moments choisis

Dès l’entame les Rouges sont plus dans le match que les Verts et bien plus présents physiquement. Ils gagnent de nombreux duels mais ne proposent pas grand-chose d’autres. Chez nous, c’est timide et hormis Rom qui cherche à trouver un John esseulé il n’y a pas grand-chose non plus…

Le 1er quart d’heure s’achève que Rom (à la 16ème) lancé par le Captain Fredo, file et transperce les lignes avec ses grands compas et s’engouffre dans la surface. Va –t-il tirer ? Non mieux le centre en retrait, l’arme imparable dit-on… et bien là Max seul face au but déserté par le gardien (qui a mordu dans la feinte de Rom) tire juste à côté cherchant trop le petit filet (du fait de la présence de 2 joueurs rayés sur la ligne certainement). A peine le temps pour Vincent de se dire zut (il est châtié notre coach à nous…) que le ballon repart en jeu et sur la continuité les Rouges marquent par l’intermédiaire du N°9 Léostic qui reprend un tir repoussé par JuLap du N°11…

1-0 qui vient sanctionner un peu le début trop hésitant et « laxiste » des Verts…

Ce but avait été u peu annoncé par 2 précédentes occases (tête à la 7ème aux 6 m et frappe des 22 m du N°10 à la 11ème qui avait laisser coi et sans geste notre portier local).

 

Dès le coup d’envoi John a l’occase (lancé par Romain, excellent début de ce duo) de remettre les pendules à l’heure mais sa frappe excentrée dans la surface passe de peu à côté (18ème)…

 

Les coups commencent à pleuvoir (à défaut de la pluie) sur le terrain et les coups francs se succèdent pour les Verts ?.. Le coach adverse gronde sur la touche et harangue férocement ses troupes qui adoptent clairement une tactique physique. Nos Verts ont du mal à répondre et leurs nombreux coups francs sont assez peu dangereux… bien contrés souvent par la tête du N°4 adverse, impérial dans sa surface (mais aussi dans toutes ses fautes ou accrochages au 30m, moins dans son interprétation des lois du jeu.. et dans sa technique…).

 

A la 29ème Jordan (qui est monté en puissance tout au long du match) enlève dans la surface une patate très chaude du bout du pied et du crampon, balle de but évitée : merci Jordi

 

John reçoit à la 42e un carton jaune pour mots à l’arbitre. Tandis que l’arbitre se montre plus clément quant aux fautes adverses.. le N°2 et 6 et 4 et 7 mériteraient bien une petite biscotte à ce moment du match.. Mais les coups franc ne donnent toujours rien au désespoir du coach de Vévé notre Président, des 2 directeurs sportifs Marc et JL et des nombreux spectateurs verts (ouf tout ça pousse derrière les joueurs ça fait beaucoup mais au moins les joueurs sont maintenant réveillés et les rouges s’arc-boutent à leur maigre avantage jusqu’à la pause. Juste avant Fredo reçoit également sa biscotte ...  puis Antho a une dernière occasion mais sa tête passe juste au-dessus

Là au moins on mène 2-1 ! Ce n’est pas mérité de mener aux cartons car les Rouges ont été bien plus créateurs de fautes que les Verts mais le score est pourtant en faveur des locaux 1-0

 

Le coaching fait que Vincent modifie sa mis en place tactique et lance Arnaud au cœur du jeu (je n’ose dire N°10) pour apporter un peu plus d’impact et Vince de retour de blessure est aussi lancé dans le bain sur le côté droit au milieu avec des fourmis dans les jambes… Alex et Dam cédant leur place. Pendant ce temps, les supporteurs  refont le match à la buvette et sont tous des coachs en puissance !

Ces changements donnent raison à Vincent car la domination est entière et territoriale en cette seconde période.

 

Le match demeure cependant très haché et pourri par trop de fautes… Le N°13 Le Ménec (pas celui de Portsall  ! un Rouge) reçoit un carton jaune à la 57ème qui aura son importance rapidement…  A la 60ème John centre, Vincent est contré juste avant de tirer par un Vincent Le Guen très bon en N°5 rouge...

 59ème : Le Ménec est expulsé pour un coup sur John (qui était passé par sa vitesse)

A la 60ème, énième coup franc tiré par John Arno dos au gardien prend le ballon du haut du dos et l’écarte du but (il aurait pu rentrer sans cela ???)

A la 61ème frappe dans les nuages : 1 bisounours tombe du nuage, mort ! Qui a copié sur à Charley ?

A la 65 (les rouges ne respirent plus je vous l’ai dit)  les corners se succèdent (autant que les fautes) et Jordan frappe sur le gardien…

66 : frappe au ras du poteau de John qui aurait méritée bien mieux

70ème : le gardien (un ancien portsallais) enlève une balle sur la tête de Rom qui aurait sans doute marqué…

77ème : faute, coup franc comme d’hab mais là enfin cafouillage énorme faute sur Vince non sifflée John ajuste le gardien en force sous la barre aux 6 mètres (lui il a pas copié Charley… Tom Kersé me dit que c’est un but comme lui sait le faire…, John a donc copié Tom ??? J’en doute)

 

Egalisatiooooooooooooooooooooooooooooon  méritée : 77ème 1-1

Les Rouges n’y sont plus et suffoquent mais bizarrement le match s’équilibre.

Tony à peine entré en jeu ressort, boité proprement et chirurgicalement pas le N° 7. Ce qui refroidit nettement les ardeurs vertes. D’où, peu d’actions pour les Verts mais un contre terrible pour les Rouges avec une vidange (dixit Jo P) du N°14 seul devant le but qui tire à côté (comme Max en 1ère…).

 

Bref la boucle est bouclée, clé sous le paillasson et retour à la buvette pour les supporters et début de soirée pour certains...

 

Au match retour, l’arbitre devra être Vishnou et avoir 4-5 bras pour les cartons !

Commentaires